• Devil Beside You

    Devil Beside You

              Devil Beside You est un drama taïwainais basé sur le manga Lovely Devil (jp: Akuma de Sourou) allant de 14 à 20 épisodes, tout dépend si l'on prend la version TV ou la version DVD, produit en 2005 par le réalisateur Chai Zhi Ping. Résumé : Qi Yue est une étudiante amoureuse d'un joueur de basket nommé Yuan Yi et se décide enfin à se déclarer en lui donnant une lettre d'amour. Cependant elle se trompe de personne et donne sa lettre à Jiang Meng, fils unique du principal de l'école, réputé pour être diabolique et pour aimer embêter les filles. Le lendemain, il la menace de faire des copies de sa lettre et de les jeter du toit de l'école si elle n'accepte pas de devenir son esclave. Alors qu'elle tombe bien bas et qu'elle n'ose pas affronter le "Diable", elle apprend que celui-ci va devenir son frère puisque le principal et sa mère ont décidé de se marier.

    Devil Beside You

    A la lecture du résumé, on pourrait penser que c'est un scénario comme on en voit beaucoup avec un triangle amoureux qui se forme généralement du début à la fin mais en fait, pas du tout. Le triangle amoureux n'est présent que dans les 2 premiers épisodes. L'originalité et la beauté du scénario consiste à l'évolution du couple et à la situation de frère et soeur par alliance à laquelle les protagonistes sont confrontés. On voit donc l'évolution de leur relation cachée et leur ressentiment vis à vis de celle-ci. Pour une fois que le couple se forme au début et non pas à la fin comme la plupart des histoires, ça vaut la peine d'être vu bien que ça finit par être un peu long et lassant à force : il y a trop d'épisodes.

    Devil Beside You

    Au niveau technique si l'on peut dire, les acteurs jouent plutôt bien et sont à fond dans leur personnage mais malgré ça, ils ont un peu de mal à faire parvenir les émotions. On devine les émotions que possèdent les personnages par rapport à telle ou telle situation mais on ne les ressent que très rarement. C'est très dommage... Même lors des scènes romantiques et notamment les scènes de baisers où j'ajouterais que les Taiwanais, contrairement aux Japonais avec leurs baisers plats et pudiques, savent embrasser, on a du mal à ressentir en nous la flamme de leur amour. Le jeu est donc généralement bon mais les sentiments ne nous atteignent pas. On peut remarquer à plusieurs reprises des problèmes de filmage. Je m'explique, dans un épisode, on peut apercevoir rapidement le bout du micro qui permet d'enregistrer les voix des acteurs et dans un autre épisode, on peut voir une main qui apparaît à moitié à droite de l'écran. La scène présentant deux personnages au milieu de l'écran sans figurant, on peut facilement en déduire que c'est la main d'une personne du staff du drama. Pas très professionnel... Pourtant, on dirait que peu de personnes l'ont remarqué, c'est sûr que ce sont des problèmes visibles que quelques secondes mais quand  même...
    Pourtant, les acteurs sont très bien choisis et le trio Mike He, Rainie Yang et KingOne est tout simplement génial et ne laisse pas indifférent. Mike joue très bien le rôle de démon ce qui le rend encore plus séduisant que d'habitude, Rainie joue très bien la fille innocente qu'on a envie d'embêter ou que l'on peut détester à cause de ça mais qu'on arrive pas à complètement détester tellement elle est attachante et mignonne. Et KingOne a sur lui l'image du gentil garçon sérieux. Ce ne sont bien sûr pas les seuls à bien correspondre à leur personnage mais ce sont les principaux. De plus, mis à part les soucis de filmage que j'ai énoncé plus haut, il est plutôt bien réussi : la caméra est souvent positionnée à merveille et les champs de vision sont bien choisis.

    Devil Beside You

    Ce qui est dommage également, c'est le changement d'ambiance. En effet, dès les premiers épisodes on ressent un sentiment de danger qui nous met en halène mais qui nous attire et une bonne dose d'adrénaline : Qi Yue qui devient l'esclave de Ah Meng réputé pour être dangereux, un baiser volé, les baisers endiablés de l'épisode 2, l'arrivée de Ah Rang. Et pourtant, ça devient de plus en plus mielleux, plus ennuyeux. Sans ça, le plaisir en regardant la série aurait pu être plus grand. L'adrénaline a parfois du bon... De même, le personnage de Ah Meng peut décevoir : c'est encore une fois un garçon hyper sensible possédant de nombreuses blessures qui se cache derrière une personnalité démoniaque. De même pour Ah Rang qui paraît dur notamment avec Qi Yue mais qui est en fait plutôt faible mais on l'excusera car faut dire qu'il est mignon... Bref, quand est-ce qu'on aura un vrai bad-boy en héros ?

    Devil Beside You

    Mis à part ça, l'ost n'est pas exceptionnel mais il est bien et correspond à la série. L'opening colle parfaitement au côté "dangereux" de la série - ou tout du moins, au début de la série - et c'est un vrai plaisir de l'écouter, cependant, ça manque d'originalité et cette chanson d'opening est également utilisé comme insert song alors qu'ils auraient pu diversifier les musiques, encore une fois, dommage d'autant plus qu'on entend souvent les mêmes.

    Devil Beside You



    Et pourtant, c'est un drama magnifique et culte qu'on a vraiment du mal à oublier. J'avoue qu'avec tous les petits défauts que possèdent ce drama, je me suis demandé pourquoi il était si attirant et inoubliable. C'est un drama que j'ai vu en une journée entière sans m'arrêter à une ou deux heures près et j'étais toujours impatiente de voir la suite. Donc d'où vient un tel charme ? J'avouerais que je l'ignore mais une chose est sûre, ce scénario est une pure merveille à ne pas louper sans aucun prétexte. Peut-être que finalement, l'ambiance mignonne de la série qui a pris place au détriment de l'ambiance démoniaque a eût son effet. Il est clair que ça reste encore un mystère pour moi. C'est donc un drama que je conseille fortement.

     

     

    Avis sur le manga : Lovely Devil  


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :